Colloque international : Les arts du spectacle et la référence antique dans le théâtre européen (1760-1830)

Du 14 décembre 2012 au 9 février 2013

Université Paris-Sorbonne, Maison de la Recherche

Université Roma I La Sapienza

(Colloque en deux volets : 14 et 15 décembre 2012 à Paris, 8 et 9 février 2013 à Rome)

Les arts du spectacle et la référence antique dans le théâtre européen (1760-1830)

Colloque international organisé par Pierre Frantz, Mara Fazio et Sophie Marchand

Avec le soutien

Du Conseil Scientifique de l’Université Paris-Sorbonne

De l’École doctorale III

Du CELLF 17-18

Du PRITEPS

D’ELCI

Du CRLC

Et de l’EA 4503

 

Vendredi 14  et samedi 15 décembre 2012

Université Paris-Sorbonne,

Maison de la Recherche, salle 035

Vendredi 8 et samedi 9 février 2013

Université Roma 1-La Sapienza

On a tardivement donné le nom de néoclassicisme à un ensemble de mutations qui ont affecté la peinture, la sculpture et l’architecture à la fin du 18e et au début du 19e siècles. Quelles que soient les interrogations que suscite cette notion, l’omniprésence de la référence antique est patente dans les arts visuels de l’Europe toute entière (le premier romantisme en porte l’empreinte). Mais elle l’est aussi, cela n’a pas été analysé suffisamment, au théâtre et dans les arts du spectacle. Décors, costumes, sujets des tragédies, des opéras et même des mélodrames sont marqués par la culture grecque et romaine, bientôt par l’Égypte et l’Assyrie. Nous aimerions nous attacher à ce phénomène pour en dégager les modalités et la ou les significations, aussi bien du point de vue historique que du point de vue esthétique. Un colloque sur ce sujet, articulé sur des équipes  universitaires de Paris-Sorbonne et de l’université de Roma I La Sapienza, réunira des chercheurs à Paris les 14 et 15 décembre 2012 et à Rome les 8 et 9 février 2013.

 

Volet parisien

14 et 15 décembre

Vendredi 14 décembre

Matin

 Tragédie et sujets antiques

 

9 h 00 Introduction

9 h 30 Marie Saint-Martin (Paris-Sorbonne) : « Venger Sophocle » : de Crébillon à Diderot, un siècle d’imitation de l’Antique ».

9 h 50 Thibaut Julian (Paris-Sorbonne) : « Repoussoir ou reposoir? L’ambivalence de la référence antique pour la « tragédie nationale » au XVIIIe siècle ».

10 h 10 Eva Bellot (Paris-Sorbonne) : « Les tragédies à sujet antique de la Révolution : mythes et limites de la métaphore ».

10 h 30 – 11 h 20 : discussion et pause.

11 h 20 Vincenzo De Santis (Milan) : « L’antique ciseau et le pinceau moderne : la famille des Atrides sur la scène française (1797-1822)».

11 h 40 Alexey Evstratov (Oxford) : « Clementia augusta en Russie : les représentations dramatiques et la mythologie impériale ».

12 h 00 Discussion

 

Après-midi

L’Antiquité dans le théâtre allemand

 

14 h 30 Bernard Franco (Paris-Sorbonne) : « Hölderlin et Sophocle ».

14 h 50 René-Marc Pille (Paris 8) : « La référence antique dans le théâtre de Weimar ».

15 h 10 Gérard Laudin (Paris-Sorbonne) : « Les sujets antiques entre 1740 et 1810 : autour deMiltiades de Seume (1808) ».

15 h 30-16 h 20 discussion et pause

Architecture et référence antique

16 h 20 Fabrice Moulin (Paris Ouest –Nanterre) : « Bâtir ou écrire à l’antique ? La présentation du théâtre de Besançon dans l’Architecture de C.-N. Ledoux (1804) ».

16 h 40 – 17 h 00 Discussion

Samedi 15 décembre

Matin  

Antiquité et spectacle musical

9 h 30 Marie-Cécile Schang (Paris-Sorbonne) : « « Ne faites pas chanter Apollon ni Orphée » : Enjeux de la référence antique dans Le Jugement de Midas, opéra-comique d’Hèle et Grétry (1778) ».

9 H 50 Marco Stacca (Rome 1) :  « Déclinaisons de l’antique dans l’Opéra italien ».

10 h 10 – 11 h discussion et pause

11 h François Levy (Paris) : « La couleur antique dans l’opera seria tardif, de Cimarosa à Bellini ».

11 h 20 Olga Jesurum (Rome 1) : « Meraviglia e incanto della scena teatrale italiana agli inizi del XIX secolo : L’ultimo giorno di Pompei nell’interpretazione di Alesssandro Sanquirico ».

11 h 40 discussion

Après-midi

La Rome tragique

14 h 30 Renaud Bret-Vitoz (Toulouse – Le Mirail) : « Spartacus (1760) de Saurin ou  l’envers de l’histoire romaine ».

14 h 50 Maurizio Melai (Paris-Sorbonne, Pise) : « Le peuple romain dans la tragédie française post-révolutionnaire ».

15 h 10 discussion

15 h 30 conclusion

 

Volet romain 8 et 9 février 2013

 

Vendredi 8 février 

Matin

La rencontre des arts

 

9 h 00 Introduction

9 h 30 Pierre Frantz (Paris-Sorbonne) : « L’Antiquité visible,  la dramaturgie de l’espace et du décor antique pendant la Révolution et l’Empire ».

9 h 50 Philippe Bordes (Lyon II) : « Antoine-Vincent Arnault et Jacques-Louis David : Marius à Minturnes (1791) et Lucrèce (1792) ».

10 h 10 – 11 h00 Discussion et pause

11 h 00 Gauthier Ambrus (Genève) : « De la scène au tableau : David, Chénier et le Léonidas de l’an II ».

11 h 20 Mara Fazio (Roma – La Sapienza) : « La messinscena del Léonidas di Pichat nel 1825 ».

11 h 40 Discussion

 

Après-midi

Mise en scène, jeu et scénographie

14 h 00 Jacqueline Razgonnikoff (Comédie-Française) : « Décors et costumes pour les tragédies antiques de Racine : évolution/révolution (1760-1830) ».

14 h 20 Laurence Marie (Paris) : « Le néoclassicisme dans le jeu ».

14 h 40 Sonia Bellavia (Rome – la Sapienza) : « La recitazione  a Weimar ».

15 h- 16 h 45 Discussion et pause.

16 h 45 Flavia Pappacena (Rome I) : « Il mito come pretesto : i Télémaque di Gardel e Dauberval (1790,1791)

17 h 05 Claudia Celi (Rome) : « Una lettura dell’antico in dissolvenza romantica : La Vestale, ballo tragico di Salvatore Viganò ».

17 h 25 Discussion.

 

Samedi  9 février

Motifs antiques

 

9 h 00 Andrea Fabiano (Paris-Sorbonne) : « La Semiramide de Carlo Gozzi ».

9 h 20 Michel Delon (Paris-Sorbonne) : « Térentia de Diderot, et l’héroïsme féminin à l’antique ».

9 h 40 Sophie Marchand (Paris-Sorbonne) : « Virginie : évolution du traitement d’un sujet antique ».

10 h 00 -10 h 45 Discussion et pause

10 h 45 François Lecercle (Paris-Sorbonne) : « Le renouvellement de la couleur antique dans quelques Médée de la fin du XVIIIe siècle ».

11 h 05 Beatrice Alfonzetti (Rome) : « La Grecia nella  tragedia italiana dell’età napoleonica ».

11 h 25 Discussion.

11h45 Conclusion du colloque


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search